Partagez

Étant donné les multiples utilisations de mon nom et de mes travaux auxquelles j’ai récemment dû faire face et de ma relative inexpérience à gérer ce genre de problématique, il est nécessaire que je clarifie publiquement ma position vis-à-vis de tout groupement, organisme, association, Think-Tank, qu’ils soient formels ou informels.

Je rappelle que les seules sources d’informations fiables me concernant sont mon site internet et mes livres publiés ; aucun autre espace public ne saurait être considérés comme fiable. En particulier j’ai fait l’objet d’une usurpation d’identité, au moyen de la création et de l’utilisation continue d’une fausse page Facebook à mon nom (plainte en cours d’instruction) ; il peut également exister d’autres malfaçons ou usurpations que j’ignorerais et que je pourrais être amenée à découvrir ultérieurement.

Sachez qu’en accord avec le principe de transparence, toute association de ma part à un quelconque mouvement, politique ou apolitique, serait relayé par mon seul site internet.

A ce jour, je n’ai rejoint ni ne suis affiliée à aucune organisation ou mouvement. Le fait d’être promue par certains groupes – en particulier Réseau RSA, Alliance du Peuple (AdP), CNTF, CNT, CNES/3S de Savoie … – n’implique pas mon adhésion à leurs mouvements.

En particulier, le fait d’être citée par ces groupes n’emporte, de ma part :

  • Ni adhésion aux programmes portés par lesdits groupes,
  • Ni accréditation des membres de ces groupes et de personnes qui gravitent, de près ou de loin, autour de ces mouvements,
  • Ni soutien, ni proximité avec les thèses ou les personnes mises en avant ou relayées par ces groupes.

Lorsque ces mouvements me citent, ils le font de leur propre chef et ils doivent respecter les prescriptions légales relatives à la liberté d’expression en se gardant de générer une confusion ou un amalgame de mes propos avec leurs thèses.

Si certaines organisations veulent promouvoir la création de Groupements d’Intérêts (GI) tels que décrits dans mes travaux, je les encourage à le faire à la condition exclusive que ces GI, une fois créés et organisés, se référencent sur mon site internet revoludroit.fr (dès que ce dernier sera mis en ligne, en Décembre 2021), qui sera dédié à la réforme institutionnelle que je promeus.

Ces GI ainsi référencés pourront alors s’établir et prospérer librement, indépendamment de tout lien (avec une quelconque organisation, formelle ou non). Une supervision de l’ensemble sera menée par mes soins et aura pour seul objectif de vérifier et valider que les travaux menés par ces Groupements (GI) sont cohérents et conformes avec mon projet d’ensemble de réforme institutionnelle et conformes aux valeurs qu’il véhicule.

Je précise également que je n’ai aucune équipe. Je suis une sorte de maître artisan qui travaille avec la seule bonne volonté de personnes bénévoles convaincues par mes travaux. La réforme des institutions que je porte n’est pas achevée ni définitivement arrêtée. Elle ne pourra se réaliser qu’avec les efforts conjugués des Français éveillés. Cette réforme est donc en perpétuelle évolution.